Boot process/fr

From WiiBrew
Jump to: navigation, search

French

La Wii a deux processeurs, un processeur ARM (dans "Hollywood", connu sous le nom de "Starlet") et un processeur PowerPC ("Broadway"). Le processus de démarage commence sur le processeur ARM, qui démarre éventuellement le processeur PowerPC.

Les parties de code utilisées dans le processus de démmarage de la Wii sont, dans l'ordre :

  • (ARM) boot0 Une ROM masquée (1.5K), qui charge boot1 et compare le hash SHA1 de celui ci avec celui stocké dans OTP. S'ils ne correspondent pas, le système s'éteint.
  • (ARM) boot1 Est stocké dans le premier bloc de la NAND ; charge l'une des deux copies de boot2 des blocs 1-7 de la NAND et la vérifie en utilisant RSA / SHA1
  • (ARM) boot2 Une version réduite d'IOS. Il lit le système de fichiers de la NAND pour charger l'IOS du System Menu
  • (ARM) IOS Il est démarré par boot2, démarre le processeur PPC et charge les titres 1 et 2 du System Menu.
  • (PPC) System Menu Le Menu Système est la première interface visible par l'utilisateur, car c'est le premier code démarré sur le processeur PowerPC. Il a des droits d'accès plus grands comparés aux jeux (par example: Il peut lire écrire sur toutes les sauvegardes des jeux). Sa signature est seulement vérifiée à l'installation. boot2 vérifie seulement que les signatures HMAC dans le système de fichier de la NAND sont valides.